Framboises, mûres, cassis: le symposium Rubus&Ribes favorise les échanges internationaux en matière de recherche

ISHS Teaser

Les petits fruits ont la cote en Suisse comme ailleurs et leur consommation augmente fortement. La production requiert des compétences techniques importantes pour offrir aux consommateurs des fruits d’excellente qualité. Les défis ne manquent pas pour la recherche agronomique. Dans ce contexte, Agroscope organise à l’EPF de Zurich du 25 au 28 juin le 12ème Symposium Rubus&Ribes qui réunit 200 spécialistes du monde entier de la recherche sur les petits fruits. 

L’objectif du symposium est de soutenir le développement de systèmes de production innovants, économes en ressources et favorisant la qualité. Les 200 participants vont pouvoir échanger leurs connaissances, suivre 45 exposés scientifiques et découvrir plus de 70 posters dans les domaines suivants: sélection variétale et génétique, méthodes de production (sous serre, sur substrat, production de plantons, taille, nutrition des plantes, irrigation, récolte, …), adaptation au changement climatique, contrôle des ravageurs et des maladies, qualité sensorielle et nutritionnelle, et conservation après récolte. 

Ce congrès est organisé par Agroscope en collaboration avec l’Université de Geisenheim (D), le centre de formation et de recherche de Weinsberg (D), et la Société international des sciences horticoles (ISHS). 

La production de petits fruits fait l’objet à Agroscope de recherches dans plusieurs domaines. L’évaluation des nouvelles variétés, notamment au niveau du goût, de la qualité nutritionnelle et de la tenue des fruits après récolte permet de choisir les variétés les mieux adaptées à la production et à la consommation en Suisse. En matière de protection des cultures, la drosophile du cerisier reste un problème contre lequel des solutions durables sont recherchées. Et au niveau de la rentabilité, c’est pour baisser les coûts et en particulier ceux de la cueillette que de nouvelles méthodes de production sont attendues. De plus, un projet est en cours pour trouver des alternatives à la tourbe pour les cultures sur substrat, ceci pour renoncer à l’utilisation de la tourbe en Suisse.

Image_sponsors_Rubus-Ribes_2019

 

 

Bandeau_sponsors_Rubus-Ribes_2019